7 juillet 2012

les Oiseaux noirs de Faustina FIORE

Filed under: Romans — Étiquettes : , — Sebastien @ 10 h 44 min

Les oiseaux noirs de Faustina Fiore

Editions Casterman

Insouciants Bern et Arno s’aventurent bien au-delà des limites fixées par les adultes. Aussi éloignés du village ils connaissent le risque de tomber sur les oiseaux noirs.

Car depuis des décennies une malédiction pèse sur le village de Seelenheim. A l’origine, un homme prénommé Martin. Selon la légende, ce cordonnier a façonné au vieil Homme de la Montagne des chaussures qui ne s’useront jamais. En récompense Martin a eu le droit d’exprimer un vœu. Martin usa de son droit et demanda à conserver la santé jusqu’à sa mort. Il mourut moins d’un mois après. S’est il fait berné par le diable en personne incarné en vieil homme des montage ? Depuis, des oiseaux très menaçants volent en direction du village. De plus en plus nombreux avec le temps ils se montrent de plus en plus menaçants. Ils pénètrent dans les foyers, saccagent tout et malheur à celui qui se trouvera sur le chemin.

Alors les habitants se murent, se cachent et attendent que la frénésie passe. Et ce jour là pour Bern et Arno il n’y a pas d’échappatoire. Aucun endroit où se réfugier. Les oiseaux traquent les jeunes garçons. Bern y laissera la vie.

C’est une épreuve redoutable pour Arno. Il ne saisit pas. Pourquoi cet acharnement, pourquoi eux et pas les villages voisins. Qui est cet homme de la montagne. Quels sont les reproches ? Pourquoi cette malédiction ancienne ? Pourquoi les hommes et les femmes ont il décidé de subir et de ne pas agir ?

Plein de courage et de force il quitte discrètement son foyer pour partir à l’assaut de cette montagne pour y trouver le responsable de la mort de son cousin. Dans son périple il rencontre une jeune fille plus âgée que lui. Elle a 16 ans et veille sur un bébé.

Voilà un roman bien plaisant à lire. Simple et beau. Une sorte de conte d’un parcours initiatique d’un enfant qui devient homme, un chemin vers la responsabilité par l’épreuve. L’histoire de Clara est touchante et plutôt inattendue dans un roman jeunesse. Un texte dont le sujet est la séparation ou plutôt les séparations sous différentes formes.

 

(Source de l’image : flickr/licence creative commons / computer hotline)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Image CAPTCHA
*