21 juillet 2016

Independance Day: Resurgence

Filed under: cinéma — Anne-Laure @ 16 h 13 min

Même les plus âgés d’entre vous n’étaient pas encore nés… nous allons plonger dans l’été 1996!

(Le tube de l’été était Miss Camping de Boris en France, Macarena en Espagne mais nous allons parler cinéma aujourd’hui)

En juillet 1996, est sorti le film catastrophe Independance Day par Roland Emmerich. Ce fut pour moi le premier d’une longue période  » films catastrophes », suivirent Mars Attack, Men in Black, Armageddon

Je me souviens avindependanceday 1996oir eu très peur au cinéma!!! Effets spéciaux de fous pour l’époque, débarquement d’extra-terrestres, scènes de fin du monde… Bon ok, je n’avais que 10 ans et c’était une des premières fois que je n’allais pas voir un Disney…

Il a quand même fait 5 656 991 entrées en France (ce n’est rien face aux 20 758 887 entrées de Titanic deux ans plus tard…) mais quand même 😉 Et j’ai aussi bossé le sujet avant de vous en parler, je viens de découvrir que Will Smith en était l’acteur principal (en fait je me souviens bien des extra-terrestres et du carnage qui suit…) Comme quoi, ce ne fut pas non plus SON grand film…

 

 

Il fallait donc vous signaler la suite, même si vous n’avez sûrement jamais vu le premier…

 

Independanceindependance day resurgence Day Resurgence est sorti le 20 juillet!!!! Oh saut de joie! Oh émotion intense! (si, si!!!) Peu importe les critiques lues dans la presse!

Et si l’un de vous me dit qu’il risque de ne pas faire le même effet qu’il y a 20 ans (petit choc psychologique en rédigeant cet article), il donnera d’office 10 poins à l’équipe adverse au blind-test de la rentrée!!!!

Si vous avez 2h de temps libre, laissez de côté vos listes de lecture pour la rentrée, devoirs de vacances, cocktails (de jus de fruits) et allez donc au cinéma!

8 juillet 2016

Ne ramenez jamais une fille du passé chez vous, Nathalie Stragier

Filed under: Romans,Science-fiction — Anne-Laure @ 11 h 37 min

fille futur

Andrea a une vie tout ce qu’il y a de plus ordinaire. A 16 ans, elle est lycéenne. Elle habite avec son père, policier, et ses deux frères, Pierrick, l’aîné, et Thiago, le petit dernier. Leur mère a disparu une dizaine d’années auparavant. Nous sommes en 2019.

Un jour, elle rencontre Pénélope. Les cheveux gras, une tenue originale pour l’époque, un comportement étrange, Pénélope ne ressemble pas du tout à une fille de 2019. De plus, elle semble avoir peur des hommes, presque un dégoût. Andrea aide Pénélope après l’agression d’un policier, elles se réfugient toutes deux dans la maison d’Andrea. Très vite, Pénélope affirme venir de 2171, avoir raté son épreuve du « BAC » et ne pas réussir à retourner  dans ce monde où ne vivent plus que des femmes. Et surtout, elle veut rentrer avant de changer le cours du temps, que l’on s’aperçoive de sa disparition et qu’elle soit jugée!

Affabulation ? Perte de mémoire ?

 

Et oui, fut un temps où les jeans pattes d’eph’ et les sweats à paillettes étaient à la mode… Une époque lointaine… Celui ou celle qui les porterait aujourd’hui se ferait systématiquement remarquer. Et se poserait la question existentielle pour ceux qui les aperçoivent : « ne vient-il (elle) pas d’une autre planète ? ». Et bien non, sachez que les espaces temps existent, on peut remonter les siècles jusqu’à la fin du « Moyen-Âge tardif », soit 2019 ! Tout un programme ! Il faudrait qu’on essaye de remonter ce fameux temps à une des séances du club !

Le deuxième tome, Ne retournez jamais chez une fille du passé, est déjà sorti, le troisième paraitra à la fin de l’année.

18 juin 2016

Tronche de zèbre par Vincent Thibodeau

Filed under: Club adopage — Étiquettes : , — Anne-Laure @ 11 h 25 min

Il nous l’avait annoncé, il est arrivé, il est tout chaud!

Le livre de Vincent, membre de notre club, est à la bibliothèque!

9782709649049.inddTronche de zèbre: ma vie d’enfant précoce nous raconte le parcours parfois difficile d’un enfant, différent des autres, qui le sait, qui le sent mais sans pouvoir mettre de mots dessus. Jusqu’au jour où des médecins le déclare « HPI » (haut potentiel intellectuel). Tous les problèmes de Vincent ne sont pas réglés pour autant mais il apprendra maintenant à vivre avec , à s’adapter et à surmonter les embûches qui se présenteront à lui.

Vincent a rédigé ce texte avec ses mots à lui, son vocabulaire (d’enfant à l’époque), avec l’aide de sa mère, Julie Leduc, qui nous livre également un témoignage touchant à la fin du texte sur la difficulté et le rôle, de parent d’un enfant à haut potentiel. Avec ce livre, Vincent espère aider les enfants comme lui.

Maintenant, Vincent est pré-adolescent, il a rejoint Adopage cette année malgré son jeune âge et s’est très bien intégré au groupe. Il nous manquera l’année prochaine après son départ pour le Québec.

Merci à lui d’avoir offert son ouvrage à la bibliothèque!

1 juin 2016

[rencontre d’auteur] : Jérémy FEL

Filed under: Romans — Sebastien @ 16 h 55 min

Samedi 4 juin, la section adulte de la bibliothèque municipale vous propose de rencontrer Jérémy FEL, auteur du roman noir « Les loups à leur porte » publié aux éditions Rivages.

Salué par la critique, et récompensé par le prix « Polar en série » 2016, ce premier roman qui a marqué la rentrée littéraire 2015 évoque les univers de David Lynch et de Stephen King. Un roman particulier dans la forme et dans le fond qui ne laisse personne indifférent. Méfiez vous, les loups sont à notre porte…

Rendez vous samedi 4 juin à 16h00.

18 mai 2016

[Adopage le club] : samedi 21 mai à 14h30

Filed under: Club adopage — Sebastien @ 14 h 08 min

Gros déchirement samedi 21 mai à la bibliothèque municipale ! C’est la dernière séance du club

La toute dernière, l’ultime, le grand final.

Alors pour sécher nos larmes nous finirons en apothéose ! Et avec grand spectacle son et lumière ! Lectures, jongleries et pitrerie, numéro de dressage de trolls au son d’une sélection de musique punk écossaise, d’échanges de recettes de cuisine revisitées à la GOT, et dégustation abusive de bonbons qui piquent pour conclure une belle aventure.

Alors RDV ce samedi 21 mai, à partir de 14h30 !

oui bon je sais on avait dit pareil (et même écrit presque pareil l’an dernier…)

15 avril 2016

Sœurs Sorcières, Jessica Spotswood

Filed under: Science-fiction — Invite @ 15 h 54 min

Soeurs sorcières / Jessica SPOTSWOOD

Editions Nathan

Les moines, maîtres de la Nouvelle Angleterre sont à la chasse des « créatures maléfiques » : les sorcières. Toutes les femmes peuvent être soupçonnées.

Cate, Maura et Tess sont toutes trois sorcières.

Avant la mort de leur mère Cate, l’aînée, a promis de ne pas user de magie et de protéger ses sœurs. Mais tout va basculer quand elles vont découvrir la prophétie :

« Vers l’aube du XXe siècle, trois sœurs atteindront l’âge de décision, toutes les trois sorcières. L’une d’elles, qui aura reçu le don de manipuler la pensée des autres, sera la plus puissante sorcière de tous les temps…. »

Qui sera la sorcière la plus puissante du monde ?

De plus leur père trouve, sur le conseil de leur voisine, une jeune tutrice : Elena. Celle-ci n’est pas banale car elle pratique la magie et veut absolument voir si les trois filles sont capables d’intrusion mentale…

Trois tomes qui vous ensorcèlent !!!

On découvre un autre univers de sorcières au XXe siècle avec de la peur de la tristesse, de l’amour, des frissons…

J’ai beaucoup aimé ce livre grâce au tempérament de Maura et à l’écriture de Jessica Spotswood.

Un livre facile à lire.

Clotilde, stagiaire 4ème bibliothèque

 

5 avril 2016

[ADOPAGE le club] : Vintage le samedi 9 avril

Filed under: Club adopage — Sebastien @ 15 h 23 min

LOGO ADOPAGE noirOn est trop hype, on est trop swag on est trop V.I.P. on est Ok, on est bath on est…in. Bref en réalité on y comprend rien, on est dépassé ! qui ça ? ben nous les bibliothécaires. Petite lueur de fierté et d’incompréhension en entendant « mais tu es trop vintaaaaaaaage » !!!!!!

Et là les membres du club interrogent : dites (passage au vouvoiement) vous aviez la télé noir et blanc ? (non en couleur, avec trois chaines, mais avec une très grande télécommande multifonction que nous utilisions pour le magnétoscope VHS). Y avait des sms ? (non, on écrivait nos petits mots pendant les cours qu’on se passait de rang en rang en presque toute discrétion). Y avait des tablettes ? (oui, mais des tablettes cunéiformes juste avant le papyrus…).

Et la question : mais vous lisiez et écoutiez quoi à notre âge ? Et bien nous répondrons sincèrement (personne ne mentira sur son âge) à cette curiosité ce samedi 9 avril de l’an 2016 à partir de 14h30.

Ce samedi c’est retour vers le futur!

30 mars 2016

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

Filed under: Musique,Romans — Anne-Laure @ 15 h 37 min

 

C’est l’hien-attendant-bojanglesstoire d’un garçon, un jeune garçon qui vit avec son père et sa mère, dans un appartement parisien, une chanson tourne en permanence dans l’appartement «  Mr Bojangles » de Nina Simone. Une famille normale.

En réalité, pas tant que ça, leur vie n’est remplie que de soirées alcoolisées entre amis, de repas fastueux, de danse, de musique, d’histoires toutes plus abracadabrantes les unes que les autres. Sa mère décide de le retirer de l’école car il s’ennuie et elle a des méthodes très personnelles pour son éducation.

On découvre au fur et à mesure du récit que la mère est en réalité atteinte de démence. Ce que l’on prend pour de la fantaisie pure est l’illustration de sa maladie, de plus en plus forte. Elle monte en puissance, le fils en prend conscience, le père ne peut plus cacher la vérité.
Très poétique, ce récit n’en est pas moins effrayant ! Le phrasé du texte résonne comme une chanson, avec des rimes parsemées dans chaque phrase. La couverture est kitchissime à souhaits… Un sujet difficile à aborder, un roman très touchant ! Depuis, il a obtenu plusieurs prix: France Télévision, RTL-Lire, France Culture-Télérama…

15 mars 2016

[Adopage le club] Samedi 19 mars à 14h30!

Filed under: Club adopage,Non classé — Anne-Laure @ 15 h 18 min
LOGO ADOPAGE noir
Ce samedi
On écoute on lit
Le rendez-vous est pris
On vous attend à la bibli
On repassera pour la poésie
Adopage c’est par ici!
Rendez-vous ce samedi 19 mars à 14h30 pour une nouvelle session du Club Adopage dans la salle de de l’heure du conte!!!! Le thème sera « Word is mine ».
Renseignements sur le club des 13 à 18 ans auprès de Anne-Laure, Loïc ou Sébastien au 01 46 61 66 10 ou directement à la bibliothèque.

3 mars 2016

Les Chiens de Allan Stratton

Filed under: Club adopage,Romans — Sebastien @ 13 h 45 min

Les Chiens de Allan Stratton

éditions Milan, 2015

« Il y a quelque chose qui bouge près de la grange. Je tourne les yeux et ça disparaît. J’attends. Ça revient, près du champ de maïs. Un mouvement, une forme. »

Angoissant et surprenant. Ce roman débute par des sensations visuelles troublantes causées par la couverture particulièrement réussie. Et une 4è de couv efficace où sont déjà perceptibles les émotions que le lecteur, forcément conquis, auraient s’il s’aventurait plus loin. Et il le fera. Et sans la moindre déception.

Le premier chapitre qui ne fait que 4 pages est à lui seul un concentré de stress pour les personnages et pour nous même. Il s’agit de l’histoire d’une fuite d’un jeune homme et de sa mère. Cameron, adolescent, est habitué aux coups de sang de sa mère. La menace est constante. Un homme recherche les fuyards. Un homme violent capable de tout, de remuer ciel et terre pour y parvenir. Aussi une nouvelle fois, en pleine nuit, les Murphy mère et fils prennent la route. Nouvelle destination : la campagne la plus reculée qui soit. Une vieille ferme fera l’affaire dans ce bout du bout du monde. Ils n’y seront pas dérangés. Le voisin, Monsieur Sinclair, qui gère le bail est un vieux ronchon secret. Très secret. La maison terrifiante l’est tout autant. Que s’est il passé dedans ? Quelle est sa sordide histoire ? Pourquoi Cameron entend-il des aboiements et surtout qui est Jacky qui apparaît dans ses rêves et qui devient, le jour venu, son ami. La folie semble gagner Cameron qui se lance dans une quête dangereuse pour connaître la vérité sur un double meurtre. En apprenant des secrets de famille il met en danger la sienne car son père est un homme très obstiné. Mystère, parano, manipulation, chaque chapitre apporte son rebondissement et l’angoisse ne fait que croître. On ne sait pas vers quoi on va mais on redoute d’y arriver. Assez terrifiant !

 

Older Posts »